État des lieux: est-ce que c’est important?

Ce n’est pas toujours évident de dénicher un logement en location à votre convenance. Vous aurez le choix entre passer par un agent immobilier ou faire des recherches sur un site de petites annonces entre particuliers. Mais dans les deux cas, pour ne pas perdre votre temps, il faudra déjà réfléchir au type de bien que vous souhaitez.

Ce sera déjà la surface habitable, le nombre de chambres mais surtout le montant du loyer que vous serez capable de payer chaque mois, sans difficulté. Ces informations vous seront demandées par votre agent immobilier pour compléter votre dossier.

Et vous en aurez aussi besoin pour renseigner le moteur de recherche de votre site de petites annonces. Au moins, vous ne recevrez que des résultats susceptibles de vous convenir.

Etat des lieux

État des lieux : quelle est la date retenue?

Une fois que vous aurez repéré un bien intéressant, vous irez le visiter. S’il vous convient, alors pourquoi attendre? Demandez à emménager au plus vite. Vous fixerez donc avec votre propriétaire une date de remise des clés et de signature du bail. Mais ce sera aussi la date à laquelle vous rédigerez l’état des lieux.

Ce document est réalisé le jour de la signature du contrat. Il décrit l’état du logement, pièce par pièce, et de chacun de ses équipements. Vous en établirez un le jour de votre arrivée mais aussi un second le jour de votre sortie, à la fin de votre contrat de location. En cas de litige, les deux exemplaires seront comparés.

Et si les dégradations étaient de votre fait, vous en seriez de votre poche. D’abord, le propriétaire prendrez sur votre caution. Et si ce dépôt de garantie n’était pas suffisant, il vous réclamerait la différence. Mais seulement quand il ne s’agit pas de dégradations dues à la vétusté. Auquel cas, le locataire ne serait pas rendu responsable et il n’en serait donc pas de sa poche.

État des lieux : combien en faut-il d’exemplaires?

Il est demandé de toujours rédiger cet état des lieux en double exemplaire. Un pour le locataire et un pour son bailleur. Le plus souvent, cet état des lieux sera annexé au contrat de location. À défaut, ne pensez pas que le bail serait caduque! Cela signifierait tout simplement que l’on considère le logement en bon état à l’arrivée de son locataire.

Et donc, le jour de sa sortie, à la fin de son bail, il devrait rendre le logement dans le même état. À défaut, le bailleur devra être capable de prouver que vous êtes à l’origine des dégradations s’il veut pouvoir vous facturer les réparations en prenant notamment sur votre caution.

Etat des lieux

Le plus souvent, un état des lieux est rédigé à l’amiable, entre le propriétaire et le locataire. Mais il peut arriver que le propriétaire mandate un agent immobilier ou un huissier de justice pour rédiger cet état des lieux à sa place. Ici, vous aurez donc des frais d’agent immobilier ou de huissier à payer. La facture serait alors répartie entre le propriétaire et son locataire. Sauf quand il s’agit d’un état des lieux de sortie. Auquel cas, c’est le bailleur qui aurait le totalité de la note à payer.

Il sera facile de télécharger un modèle d’état des lieux sur internet. Vous verrez qu’une fois téléchargé, vous n’aurez plus alors qu’à imprimer ce modèle. C’est en lisant votre modèle que vous apprendrez qu’il existe des mentions obligatoires comme:

  • la description de chaque pièce, une par une. Vous passez en revue le mur, le sol, le plafond et chacun des équipements qu’elle possède
  • un inventaire des clés qui permettent d’entrer dans le logement. Le bailleur vous en remettra plusieurs exemplaires. Mais bien sûr, il en conservera au moins un pour lui
  • le relevé de tous les compteurs : l’électricité, l’eau et le gaz le cas échéant. Ce sera pour que vous receviez une première facture qui ne tiendra pas compte de la consommation de votre prédécesseur
  • sur l’état des lieux de sortie, il faudra aussi noter les nouvelles coordonnées du locataire sortant. Le propriétaire pourra ainsi le joindre plus facilement si besoin.

Pour un complément d’information pratique sur l’état des lieux rendez vous sur https://www.cap-immobilier.fr

Quand pensez-vous compléter votre état des lieux?

Pour réussir son état des lieux, il faut vraiment le faire quand il fait clair, à la lumière du jour. C’est là que vous verrez mieux tous les défauts du logement. Vous noterez tout et même la plus petite des fissures, la plus petite tâche et éventuellement les peintures qui s’effritent.

Encore une fois, c’est important si vous avez envie d’avoir votre caution en retour. Suivant le cas, ce dépôt de garantie vaudra au moins un mois de loyer voire bien plus ! Il servira au propriétaire quand vous ne saurez pas payer votre loyer ou vos charges ou quand il y aura des réparations à effectuer.

Mais il faut vraiment prouver que vous êtes à l’origine des dégâts. Si c’est à cause de la vétusté, le locataire n’aura pas la charge des réparations. Elles reviendront alors au bailleur. La vétusté étant l’usure normale des équipements dont on se sert au quotidien.

Le jour de cet état des lieux, vous procéderez pièce par pièce. Il faudra déjà vérifier qu’il y a bien de l’électricité dans toutes les pièces. Et vous testerez aussi chacune des prises ainsi que tous les équipements électriques. S’il venait à y avoir une ampoule manquante, il faudrait le noter. À défaut, le propriétaire pourrait vous la facturer le jour de votre sortie. Pour l’eau, vous testerez toute la robinetterie : robinet, douche et chasse d’eau ainsi que tous les équipements utilisant de l’eau.

Dans une cuisine aménagée il y a souvent un lave-vaisselle. Certains logements utiliseront également le gaz pour certains de leurs équipements. Là encore, vous les testerez. Enfin, il faudra relever les différents compteurs : eau, électricité et parfois gaz. Ce sera important pour que le fournisseur d’énergie ne vous facture que votre consommation et pas celle de votre prédécesseur.

Pour résumer cet article, il faut vraiment que vous réalisiez que vous ne pouvez pas vous passer d’un état des lieux. C’est important si vous voulez récupérer votre caution un jour. Ou plutôt dans les deux mois qui suivront votre départ et la rédaction d’un état des lieux de sortie. À défaut, votre dépôt de garantie servirait à payer des réparations dont vous ne seriez peut-être même pas responsable.

Etat des lieux
Il suffit de télécharger un modèle sur internet. Vous l’utilisez le jour de la remise des clés et de la signature du bail. Vous procédez tranquillement, pièce par pièce. Non seulement vous regardez l’état des murs, du sol et du plafond. Mais vous testez également tous les équipements qui fonctionnent à l’électricité ou au gaz, suivant les cas.

Quand vous avez un doute, vous prenez une photo. Ce sera facile avec votre smartphone. Cette photo vous servirait de preuve si vous deviez rencontrer un différend avec votre bailleur. Encore une fois, ne pensez pas que ce soit superflu, que ce soit du temps perdu même si c’est vraiment fastidieux ! Tout sera examiné à la loupe même une fissure naissante, une tâche sur un mur ou bien encore de la peinture qui commence à s’écailler.